TRAVIATA – Dijon, Opera – January 2012

TRAVIATA – Dijon, Opera – January 2012

Le mexicain Jesús León est un Alfredo juvénile et crédible: prestance, sens de la scène, fort belle ligne vocale, contre-ut de la cabalette (facultatif il est vrai) envoyé et tenu avec insolence, voilà un jeune chanteur dont le nom mérite d’être retenu.
Jean-Marcel Humbert – Forumopera.com

Le ténor mexicain Jesús León traduit à merveille l’ardeur juvénile, la tendresse et la lâcheté d’Alfredo.
Isabelle Truchon – Le Bien Public

Si son format vocal n‘est pas particulièrement ample, le ténor mexicain Jesus Leon a du moins l’art et les moyens de camper un Alfredo d’une vocalità infaillible (le contre-ut de la cabalette !). Son timbre de velours, contrôlé par une technique aguerrie, son refus de tout excès, dans une ligne de chant admirable, et son impressionnant contrôle du souffle, lorsqu’il entonne par exemple le fameux « De’ miei bollenti spiriti », font de ce jeune chanteur un des Alfredo les plus exaltants du moment.
Emmanuel Andrieu – Janvier 28, 2012- Classiqueinfo.com

Like this article?

Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkdin
Share on Pinterest

Leave a comment

Get The Latest Updates

Subscribe To My Newsletter

No spam, notifications only about news & upcoming events.

On Key

Related Posts

La Sonnambula – Deutsche Oper Berlin

Ursula Wiegand – Online Merker – 11.02.2019 Am meisten gefordert sind Venera Gimadieva als Dorfmädchen Amina und der mexikanische Tenor Jesús León als ihr Bräutigam

NABUCCO – Nice Opera – May 2018

Par Florence Lethurgez – Olyrix – 20 May 2018 L’Ismaël du ténor mexicain Jesús León a la voix claire et ductile d’un jeune dominant amoureux.